Prévisions: 20% de la part en ligne du commerce des pièces automobiles d'ici 2025

Le marché allemand des pièces de rechange pour voitures de tourisme représentait près de 15 milliards d'euros en 2013. 11% de cette somme - environ 1,6 milliard d'euros - ont déjà été générés via Internet, rapporte le service industriel "kfz-betrieb online". Selon une étude récente de Roland Berger Strategy Consultants, le marché allemand des pièces de rechange en ligne connaîtra une croissance rapide dans les années à venir. MAPCO a tenu compte de cette évolution et, en tant que fabricant, propose toute sa gamme de plus de 20 000 articles en ligne depuis 2012, également sur cette page d'accueil.

Les Consultateurs s'attendent, d'ici 2025, sur le marché des pièces de rechange pour automobiles, à une part en ligne d'environ 20%. "Cela représenterait un volume de vente d'environ 3,6 milliards d'euros", indique l'étude. Pour pouvoir exploiter ce potentiel commercial considérable, les fournisseurs en ligne devraient développer une grande notoriété et adapter leurs offres de produits et services aux besoins de leurs clients. Selon l’étude, plus de 60% de la fourniture en ligne de pièces de rechange aux clients finaux et 30% des ateliers sont actuellement disponibles.

Les critères d’achat cruciaux sont avant tout le prix favorable, la simplicité du processus de commande et la bonne disponibilité des pièces. L'étude Roland Berger confirme ainsi les résultats d'une étude récemment publiée sur le commerce de pièces en ligne du cabinet de conseil munichois TNS Infratest.

Support Technique
For technical questions about our products!
033845 600 30
or via email:
technik-support@mapco.de

eKomi-Ratings

MAPCO-TV

Find us at Facebook

Fournisseur de données certifié Tec AllianceQualité certifiée Tec Alliance
Les données affichées ici, particulièrement la base de donnée complète, ne doivent pas être copiées. Il est interdit d’exploiter les données ou la base de données complète, de laisser un tiers les exploiter, ni de les rendre accessible à un tiers, sans accord préalable de TecDoc. Toute infraction constitue une violation des droits d’auteur et fera l’objet de poursuites.